René, le Dark Rider

DARK RIDER

Je suis un être presque parfait mais j’ai un gros défaut , çà en prend un, je suis vaniteux, très vaniteux .
Lorsque que j’ai acheté mon premier Spyder un RT 2011 sortant du «crate», la bête était totalement nouvelle. Dès mes premiers coups de roue, les têtes se tournaient à mon passage, je jubilais .
J’ai eu l’immense plaisir de faire une longue randonnée avec un groupe fort plaisant en direction de Springfield Missouri. Et aux USA, je remarquai que l’on provoquait encore plus de torticolis à notre passage, j’adorais. Puis le RT, devint très courant dans le paysage Québécois, plus personne ne m’observait, la Bête était presque devenue une Corolla.

Arriva mon F3, oups, nouvel intérêt des badauds pour le nouveau bolide sans compter que BRP avait gagné un prix international de design pour ce pur chef d’œuvre à 3 roues. Comme toute bonne chose a une fin, le F3 aussi finit par se fondre anonymement dans le décor. Que faire, que faire pour répondre à mon insatiable vanité. Moi qui suis un génie, je trouvai immédiatement la solution, l’habillement. Après de fastidieuses recherches internet et en boutiques, je me suis défini un style, mon style, ne le cherchez pas ailleurs, il est unique, absolument unique. Vous pourriez l’imiter mais jamais l ‘égaler, je suis inégalable, sachez le, merci.

Pour que vous compreniez bien, référez à la photo mais je vous décris tout de même les accessoires. Premièrement, il faut un «coat»  de cuir, vieux véritable ou vieilli artificiellement .Cela donne un look Vintage très tendance et indémodable anyway. Ensuite on passe au casque coquille, d’allure jeune et décontracté. Ce que vous êtes importe peu, c’est ce quoi vous avez l’air qui compte vraiment. Ensuite, il ne faut pas faire l’erreur de porter une visière, oh que non, il faut se démarquer en y allant avec des lunettes fumées. Pour assurer l’étanchéité de celles-ci et pour ajouter au look, çà prend des goggles type aviateur, les miennes sont encerclées d’aluminium et on ne peut les manquer. Pour couvrir le visage, lorsqu’il fait froid et même lorsqu’il ne le fait pas, un foulard noir. Pour le pantalon, un jeans fera l’affaire. Ensuite, extrêmement important, les bottes motos mais Western, le Jeans se doit d’être inséré dans la botte, pour mettre celle-ci parfaitement en valeur. Pour terminer, les gants de cuir à doigts coupés .

Ainsi accoutré, je déambule à Québec, sur Place Royale, Grande Allée et rue Cartier. Maintenant, je fais de l’effet à nouveau. Bien sûr, on ne me reconnaît pas, mais cela m’importe peu car à tout le moins, j’ai mon style, mon propre style.

BONNE RIDE

René ,The Dark Rider

This entry was posted in Articles. Bookmark the permalink.

Comments are closed.