Aventure en Spyder sur la 66

L’âme de la 66
Nous revenons mon épouse et moi d’un superbe voyage sur la mythique « Historic Road 66 « , chevauchant un F3 Spyder manufacturé par BRP à Valcourt . J’avais entendu parler de cette légendaire route de diverses sources et les commentaires allaient de l’extraordinaire au ravissement moyen .
Cette mythique Route 66 est disparue des cartes officielles des États Unis depuis des décennies remplacée progressivement par des autoroutes . Ce sont au début une poignée de commerçants de Seligman Arizona qui se sont unis pour la faire revivre en utilisant pour une première fois la dénomination «  Historic 66 « . Puis les sept autres états qu’elle traverse se joignirent progressivement au mouvement embryonnaire. Une icône internationale venait de naître .
Est-ce que cette route , qui n’existe plus qu’à environ 75 % est extraordinaire de par la beauté des paysages qu’elle traverse ? La réponse est non , il y a bien plus beau . Alors pourquoi en parle-t-on autant ? Tout simplement parce qu’aucune route fantôme au monde ne possède une telle âme .
Cette âme a été crée par des milliers d’Américains refusant qu’un pan important de l’histoire des États Unis ne tombe dans l’oubli . Une tâche immense fut accomplie , de villes en villages sur 3666 kms , des stations services , des restaurants, des motels , des enseignes, des automobiles datant d’il y a 70 ans furent préservés, restaurés ou reconstitués.
Des reliques exposées dans d’innombrables petits musées qui pour la plupart n’ont pas de frais d’entrée . Des ponts , des sections de route , maintenus du mieux que l’effort collectif pouvait se le permettre.
Si en rase campagne la 66 est souvent une route comme les autres , dans les petits et grands centre-ville elle s’anime tellement qu’on n’en sait plus où donner de la tête , reconnaissant ainsi la démesure américaine.

Les incontournables de la 66

Le Restaurant Lou Mitchell et Croisière

La 66 débute son parcours à Chicago et une tradition veut que vous passiez par le Restaurant Lou Mitchell prendre une tarte aux pommes et un café . Des serveuses très accueillantes vous offriront dès votre entrée et sans frais , le traditionnel beignet de l’établissement.
Mais avant cela , si vous voulez découvrir toute la beauté architecturale de la métropole de l’Illinois, une croisière d’environ 1h30 sur la rivière du même nom est à couper le souffle . Elle est reconnue comme une des 5 meilleures excursions aux États Unis . Il vous en coûtera environ $ 40 US par personne sans compter un stationnement au centre ville.

Option : Après la croisière, visiter Millenium Park , tout juste à côté. Et peut-être assister à un match de Baseball Professionnel au Wrigley Field , mettant en vedette les Cubs .

Les Murales et le Musée 66 de Pontiac Illinois

Vous venez à peine de débuter votre périple qu’un arrêt s’impose à Pontiac Illinois. La petite ville a préparé à votre intention un parcours pédestre reliant des murales inspirées de thèmes d’une autre époque.
Aussi le premier petit Musée dédié à la 66 s’offre à vous , aucun frais, donation suggérée. Compter environ, 2 h30 pour Pontiac .

L’Arche de St-Louis ou le Musée Titanic , Missouri

Ceci est un monument que nous nous n’avons pas exploré , ayant choisi de nous rendre à Branson Missouri ( hors 66 ) visiter le superbe Musée du Titanic , $24 par personne.
En ce qui concerne l’Arche qui symbolise la séparation entre l’est et l’ouest du pays , elle est franchement impressionnante de par sa taille et de la vue sur St-Louis qu’elle permet en pénétrant à l’intérieur et en accédant à son observatoire pour un tarif de $15 / personne.

Option : Assister à un match de Baseball Professionnel des Cardinals de St-Louis au Busch Stadium .

La Caverne Meramec , Sullivan Missouri

À ne pas manquer pour la splendeur et la taille de celle-ci . Explications détaillées sur la formation, l’âge et les différentes structures de la caverne . Impressionnants jeux de lumière. En prime , on explique que la bande à Jessie James , le célèbre hors la loi , s’y cachait et comment un jour il réussit à déjouer une embuscade des forces de l’ordre . Environ $24 / personne, visite de 2 h 30 .

Cadillac Ranch , oeuvre d’art , Amarillo Texas

Près d’Amarillo Texas , se dresse en plein champ , dix Cadillacs à moitié enfouies dans le sol et peintes de toutes les couleurs. À vous de voir concernant la cannette de peinture mais nous avons personnellement pensé qu’il y en avait déjà suffisamment.
Gratuit visite de 30 minutes.

Midpoint Café, Adrian Texas

Marque le point milieu entre le début et la fin de la 66 , 1833 kms . Un charmant restaurant aux allures vintage permet de faire une pause tout en magasinant des souvenirs.

Santa Fe , Nouveau Mexique

Magnifique ville , l’une des plus jolies sur le parcours 66 . Architecture typiquement Nouveau Mexique surtout dans le quartier historique. Impressionnantes galeries d’art , bijouteries et commerces en tout genre . Portion des commerces réservée aux Amérindiens qui produisent de fabuleuses pièces de poterie .

Parc unifié : Colored desert et Petrified Forest , Nouveau – Mexique .

À 160 kms à l’Ouest de Gallup , Nouveau -Mexique.
Un univers désertique teinté de rouge , d’orange , de beige , de blanc . Difficile à décrire, il faut le voir .
Ce parc est jumelé à une forêt d’arbres pétrifiés que l’on confondrait avec de la pierre , surprenant .
Tarif de $ 10 pour un Spyder ou moto .

Pueblo Acoma Sky City

Situé à 96 Kms à l’ouest de Albuquerque , Nouveau -Mexique.
Un peuple amérindien ayant progressivement migré sur les hauteurs d’un immense rocher pour se protéger de ses ennemis. Aujourd’hui,toujours retranchés au sommet de ce monticule de roc , ils doivent s’approvisionner en eau de leur congénères vivant plus bas. Sans électricité, le propane sert de source d’énergie de remplacement.
Plus surprenant, leur habitations sont constituées de glaise et de paille .
Une peuplade d’une autre époque qui semble bien heureuse de vivre en retrait de la société moderne et aussi d’accueillir des visiteurs .
Environ $ 24 / personne , visite de 2 h 30 incluant le centre d’interprétation.

Cratère Météoritique Barringer : Météor City , Arizona

À 60 kms à l’est de Flagstaff, Arizona

Il aura fallu attendre 1960 pour que la communauté scientifique s’accorde à reconnaître que ce cratère s’était formé à la suite d’une collision d’une météorite et non d’origine volcanique comme environ 700 autres sites situés dans la même région .
L’objet ayant percuté la terre mesurait environ 50 m , a crée un cratère de 1.2 km de diamètre et de 190 m de profond . Le climat sec de l’Arizona en a fait un des cratères météoritiques le mieux conservé au monde .
C’est Daniel Moreau Barringer ingénieur minier et homme d’affaire qui fit l’acquisition de 2.6 kms carrés de terres entourant le cratère pour faire de la prospection . Encore aujourd’hui , ce sont des membres de la famille Barringer qui en sont propriétaires et ont développé une attraction touristique majeure dans ce coin des États Unis .

Environ $22 / personne. Visite de 1h30
Option : Visiter l’Observatoire Lowell à Flagstaff.

Visiter Williams Arizona

Une des plus typique petite ville le long de la 66 , avec une grande qualité d’exhibits allant de vieux trains , d’anciennes stations services , des autos anciennes et de boutiques d’objets souvenir «  vintage «  .
En plus Williams se révèle être la porte d’entrée vers le Grand Canyon .

Grand Canyon Park

Point d’entrée Flagstaff ou Williams Arizona
Hors 66 , ce canyon d’un gigantisme indescriptible, possède une réputation internationale et est certes un paysage à classer dans la catégorie ; à voir avant de mourir .
La route longeant le Parc est bordée d’une magnifique forêt de pins Ponderosa . Et encore plus fantastique, des Wapitis peu farouches en les approchant délicatement, viennent brouter dans ce verdoyant décor et se laissent photographier.

$ 15 / personne , durée de visite très variable .

Monument Valley

Hors 66 , il vous faudra après Grand Canyon Village , allonger votre parcours de 285 kms pour vous rendre à Monument Valley, site géré par les Amérindiens Navajos . Vous passerez une nuit à Mexican Hat ou à Goulding’s . Le prix d’une chambre d’hôtel est élevé en relation avec la popularité du site et la faiblesse de l’offre hôtelière .
Peut se faire gratuitement sans accéder au Parc Navajo . Les motos et spyders sont de toute façon interdits sur la route de terre qui fait le tour de plusieurs formations rocheuses.

Sittgraves Pass : Entre Kingman et Oatman

Sans équivoque cette courte section de la 66 est la plus belle de tout ce «  Road Trip « américain . Une route sinueuse à souhait , entourée de collines désertiques limitėe à une végétation de broussailles et de cactus .
En prime , en fin de parcours , une ancienne ville minière , Oatman , peuplée d’ hétéroclites commerçants et d’ânes sauvages déambulant sur la rue principale, habitués de se faire nourrir par les touristes.

Ville Fantôme de Calico , Californie

Ce village minier a véritablement existé entre 1881 et 1907 . C’est en partie ce qui donne beaucoup d’intérêt à l’attraction car certains bâtiments ont été rénovés à partir des fondations existantes . En plus les vestiges de l’ancienne mine sont encore présents .
Vous avez soif , le Saloon vous accueillera dans une atmosphère un peu surréaliste avec une collection franchement surprenante de tableaux des légendes de l’ouest,Jesse James , Billy the Kid , les Youngers , etc . Des armes anciennes y sont aussi exposées.
Vous désirez ramener des répliques d ‘objets anciens, le magasin général satisfera vos besoins . Vous vous prendrez au jeu de vous faire photographier devant le bureau du shérif , derrière les barreaux de la prison ou vraiment plus saugrenue dans un cercueil en bois tel qu’on les voit dans les films westerns .
Tout çà pour un prix dérisoire $ 8 / personne. Certaines attractions exigent cependant un supplément .

Le Pier de Santa Monica , fin de la 66 .

C’est dans cette charmante et huppée ville Californienne que ce termine l’aventure de la 66 . C’est ici que des milliers de touristes se font photographier sous l’enseigne Santa Monica , 66 , End of the trail . La plupart d’entre eux n’ont pas longés la route légendaire . Qu’importe pour ma conjointe et moi-même cette photo demeurera le souvenir d’une belle épopée .

À Hollywood, il y a sur Rodeo Drive , le fameux Walk of Fame qui honore les plus grandes Stars du 7 ème art .
Puis à Beverly Hills , il y a la tortueuse rue Mulholland , lieu de résidences de plusieurs vedettes du cinéma et qui permet d’avoir une vue d’ensemble sur Los Angeles et Hollywood.

Mes conseils :

Préparez votre voyage en utilisant les services du CAA pour réaliser un tracé routier . Consulter l’excellent site theroute66.com , il fait l’énumération exhaustive de toutes les villes et villages rencontrés avec une description des point d’intérêt.
Pour ceux qui sont plus rigoureux et qui veulent suivre de façon stricte la 66 , il y a la Bible ; EZ 66 Guide , en anglais seulement.
Ne vous entêtez pas toujours vouloir suivre la 66 , cela vous mènera souvent à des culs de sac . Fixez vous plutôt des points d’intérêt à voir et de cette façon vous verrez l’essentiel et cela vous évitera bien des frustrations. De toute façon la 66 n’existe plus qu’à environ 75 % . Le principal problème semblant être l’état des ponts d’une ville à l’autre .
Plus facile de faire la 66 au printemps en Mai ou à l’automne en Septembre . La chaleur sera moins intolérable et vous n’aurez pas à réserver longtemps à l’avance des hôtels .
En Spyder ou en moto ne tentez pas de faire plus qu’une moyenne de 350 kms / jour pour vous donne du temps pour visiter et prendre des photos .
Accordez-vous vers le milieu de parcours, un arrêt de quelques jours pour refaire vos forces et casser la routine . Williams Arizona me semble un endroit idéal .
Vous ne voulez pas faire l’aller retour en Spyder ou en moto , confier votre monture à un transporteur et faites vous même le retour en avion .

This entry was posted in Articles. Bookmark the permalink.

Comments are closed.